Macron veut « parler avec la Russie », c’est exquis ; Mélenchon veut « parler avec la Russie », c’est un ennemi de la démocratie et des droits de l’homme

« Nous avons besoin d’avoir un dialogue exigeant avec la Russie, avec laquelle je ne suis pour ma part pas complaisant. Nous devons parler avec elle, même si elle n’a pas nos valeurs. »
Macron, 6 avril 2017, « L’Émission Politique », France2

     Voilà un autre exemple de la neutralité, de l’objectivité et de l’impartialité du parti médiatique. Aucun journaliste n’a traité Macron de poutinien, ni d’amoureux de Poutine, comme l’a fait Libération, aucun ne l’a accusé de « soutien inconditionnel à Poutine », comme l’a fait encore Libération, ni d’ami des régimes autoritaires ou des dictatures. Macron dit pourtant exactement la même chose que Mélenchon sur ce point. De même, sur Poutine et Nemtsov, France2 avait dit la même chose que Mélenchon, mais Mediapart n’avait pas titré « France2 joue à saute-cadavre ».

    Mélenchon estime que la France a toujours eu intérêt à avoir des relations non conflictuelles avec la Russie, « quel que soit le régime en place » (tsariste, soviétique ou poutinien). On peut le critiquer sur ce point : c’est une vision géopolitique qui peut être débattue. Mais cela ne fait pas de Mélenchon un soutien de Poutine dont il a rappelé par ailleurs (dans Marianne en janvier 2017) :

« Est-ce que M. Poutine est le président que je préfère pour la Russie ? La réponse est clairement non. Je préfèrerais que la Russie soit gouvernée par le président du Front de gauche russe, qui est en prison« .

Le 12 mars 2015, il avait déjà affirmé sur son blog :

« Je n’ai jamais soutenu le parti de monsieur Poutine, ni sa personne. Non parce qu’il serait autiste ou qu’il battrait sa femme comme l’a répété en boucle la propagande médiatique la semaine dernière pour enfoncer le clou de sa diabolisation et faire désirer la guerre pour en finir avec ce fou. Non pour ceci ou pour cela. Mais parce que je suis écosocialiste et pas lui, parce que je suis de gauche et pas lui, parce que je suis républicain au sens que les « Lumières victorieuses de 1789 » ont donné à ce mot et pas lui. »

Il est amusant de voir que tels ou tels propos dérangent le parti médiatique lorsqu’ils sortent de la bouche de Mélenchon, mais que les mêmes propos ne le dérangent pas lorsqu’ils proviennent du parti médiatique lui-même, du PS ou de l’autre droite. Voici quelques autres exemples :

1 – Le journal Le Monde veut « faire le ménage », c’est exquis ; Mélenchon veut passer « un coup de balai », c’est nazi.

2 – Pour un journaliste de Libération, Royal et Moscovici ont le droit de dire « coup de balai », mais si Mélenchon dit « coup de balai », c’est un nazi.

3 – À l’Assemblée nationale, Valls a parlé fort, cru et dru, et a même postillonné. Aucun journaliste n’a écrit « Valls éructe », « aboie », « vomit », « gerbe », « hurle »,  « vocifère »,  « l’écume aux lèvres » et devrait « fermer sa gueule ».

4 – Le journal Le Monde utilise un élément de langage de l’extrême droite. Cela ne choque pas la caste médiatique…

5 – Journalistes fichés pour leurs travaux sur l’aéroport de N-D-D-L, un fichage acceptable pour tous les Lilian Alemagna.

6 – Le gouvernement a fait une liste de journalistes. Cette fois-ci, Libération et Le Monde ne dénoncent pas des méthodes « inacceptables ».

7 – Manuel Valls dit être « allergique aux journalistes », mais là encore, Libération ne dénonce pas des propos « inacceptables ».

Ce contenu a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4. Le Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Macron veut « parler avec la Russie », c’est exquis ; Mélenchon veut « parler avec la Russie », c’est un ennemi de la démocratie et des droits de l’homme

  1. Ping : Macron veut « parler avec la Russie », c’est exquis ; Mélenchon veut « parler avec la Russie », c’est un ennemi de la démocratie et des droits de l’homme – Kiwi Lead

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *