Le Monde compare innocemment Mélenchon au « monstre destructeur » du célèbre film « Falling Down »

     Après que « M », le magazine du journal Le Monde a innocemment associé Varoufakis (le Mélenchon grec) aux « pires heures du proxénétisme », après que ce même magazine a assimilé sans le faire exprès Mélenchon à Hitler dans son dossier « Le grand MÉCHANT Mélenchon » (avec majuscules et photos truquées), voici que le magazine du Monde, ce 5 septembre dans « Le look estival de Jean-Luc Mélenchon », associe innocemment Mélenchon au personnage principal du film Falling Down (titre québécois : L’enragé).

enragé

L’enragé est en effet un « monstre destructeur », calme et ordinaire en apparence, qui se met à terroriser et à tuer dès lors qu’il se procure des armes. Mélenchon est aussi comparé à l’abruti dangereux Homer Simpson, aux commandes d’une centrale nucléaire (qu’il fait exploser). Remercions donc le journal non manipulateur Le Monde de nous informer de ce dont Mélenchon – ce « piège à cons qui vous manipule » – serait capable une fois au pouvoir.

En 2013, le journal Libération a aussi innocemment associé Mélenchon à un film d’horreur, ainsi que le leader de la gauche Jeremy Corbyn, il y a quatre jours, à Freddy Krueger, violeur et tueur d’enfants dans le film Freddy : les griffes de la nuit.

Ce contenu a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 4. Le Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le Monde compare innocemment Mélenchon au « monstre destructeur » du célèbre film « Falling Down »

  1. Khajidu dit :

    et dire qu’on a coupé des arbres pour ça… commenter le look des gens. wow, le monde se surpasse. que dis-je, se transcende.

    pendant ce temps des enfants s’échouent morts noyés sur les plages. mais ça, on s’en fout, du moment que m*******n est mal habillé.

  2. jorie dit :

    Le système sait ce qu’il doit faire pour survivre et il a toujours un coup d’avance sur les idéalistes,parce qu’il est prêt à tout et sur le long terme. Dès la fin 2011,JLM a été totalement caricaturé,diabolisé. Peu importe malgré les contre feux minoritaires, à la longue,ça pénètre les esprits. Il en va de même pour la dédiabolisation MLP, à la longue,ça marche (photos,messages subliminaux,reportages continuels).Ce dont il s’agit, c’est de bloquer le développement argumentaire de Mélenchon et de le « serrer » dans quelques buzz de « fort en gueule », le contraignant ainsi à rester dans la « justification » et pour l’empêcher de se faire entendre sur le fond, réservé aux « initiés » des réseaux sociaux. Mais dans les média de masse, NIET, il ne passera pas. Il leur faut maintenir « la scène politique » autorisée. Juste avant les élections, on ressort les vieilles lunes(Bayrou, LO),les leurres d’une apparence pluraliste, on invite M.Onfray, gauche autorisée,pour taper sur Mélenchon. Quant au fond des idées, les « torpilleurs » font le reste. S.Royal reprend « la croissance bleue »(économie de la mer), MLP utilise le social (reprise des vidéos du PC sur la dette), Cambadélis reprend « l’écosocialisme »!!. La scène est parfaite: Hollande,Sarko et l’épouvantail Le pen, en misant sur le rassemblement contre Le Pen. Sauf qu’à force de jouer avec le feu, ils seront dévorés et ne gagneront pas. Il s’est passé la même chose dans les années trente en Allemagne. Ils ont tous voulu exploiter la fibre raciste, ethnique, et se sont fait avoir. Ce n’est pas pour rien que la seule université d’été censurée des média ait été celle du Parti de Gauche. Les gens sont de bonne foi. Ils n’ont pas le temps d’aller « fouiller » dans la toile informationnelle. Ils croient ce qu’on leur dit. C’est comme les petites mélodies répétitives qui vous entrent dans la tête et dont vous n’arrivez plus, malgré vous, à vous débarrasser. Mélenchon -danger-méchant, MLP pas si méchante que ça, Hollande le brave homme, Sarko charismatique. Puisqu’on vous le dit, « ya pas de fumée sans feu » non? Et voilà, pas besoin de fusil pour exterminer un homme ou des idées… Censure inversée, occultation média, « no comment » garanti !! quelques « UNES » avec la photo juste là pour vous « dissuader » de lire. Et hop, ça fonctionne ! Hier à ONPC, c’était flagrant de voir la brave Léa Salamé, coriace face à Cambadélis,mais qui ne comprenait pas « le temps long des choses » et s’arrêtait aux « paroles dites » par le front national sans percevoir les conséquences pratiques de la « préférence nationale ». Les gens s’arrêtent à la forme, à la surface, au bruit des mots, à l’apparence et en état de choc permanent, n’analysent rien en profondeur. C’est impressionnant. Malheureusement, en cela, de nombreux journalistes sont également piégés par le système, dont ils font partie, et parfois inconsciemment.

    • O.P.I.A.M. dit :

      La bonne foi et l’inconscience dont vous parlez est la conséquence de la paresse intellectuelle – qui est une faute. Les Français font leur choix. Ils veulent l’extrême droite, ils l’auront, et auront ce qu’ils méritent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *