Mélenchon = Le Pen dans Les Échos (25.11.14)

     Voici la 105ème assimilation de Mélenchon à Le Pen recensée dans l’Observatoire depuis sa création en juin 2011. Il faut noter que le catalogue en contient en fait beaucoup plus, puisque des billets recensent régulièrement deux, et jusqu’à quatorze ou quinze assimilations de Mélenchon à Le Pen (ou à Hitler) :

– Deux, par exemple dans « « Mélenchon = Le Pen » dans Libération (17/04/14) »

– Deux, dans « « Mélenchon = Le Pen » dans La Nouvelle République et Le Parisien »

– Deux, dans « « Mélenchon = Le Pen » (Sud Ouest, Les Échos, 18-23-24/05/13) »

– Quatorze dans « « Mélenchon = Le Pen » dans la presse en janvier 2012 »

– Quinze dans ce best-of du Courrier International : « « Mélenchon = Le Pen » dans la presse étrangère »

De plus, le blog ne traite qu’une infime partie de tous les « Mélenchon = Le Pen » produits par la presse (neutre, objective, déontologique, non partisane etc.). Il ne traite plus les « Mélenchon = Le Pen » produits à la télévision tellement il y en a. Il faut donc garder à l’esprit que ce matraquage a lieu en permanence, dans tous les médias. Il ne s’arrête jamais.

Il n’est donc pas surprenant que la majorité des Français trouvent Mélenchon « excessif », « extrême », « extrémiste », « d’extrême gauche », « d’extrême droite », « outrancier », « violent », « escaladeur verbal », « fasciste », « démagogue », « élitiste », « populiste », « national-populiste », « national-socialiste », « nazi » etc.

     Le 25 novembre, le « chroniqueur-économiste » Jean Peyrelevade a produit dans le journal Les Échos un nouveau « Mélenchon = Le Pen ». Il introduit son éditorial « Marine Le Pen, icône d’un certain archaïsme français » par l’assimilation de Robespierre à Le Pen, puis le conclut par une assimilation de Mélenchon à Le Pen :

« Mirabeau disait de Robespierre : « Cet homme ira loin, il croit tout ce qu’il dit. » Marine Le Pen semble faite du même bois. Elle est donc dangereuse, aurait ajouté Danton. »
« Oui, décidément, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon appartiennent au même parti, celui de la régression. »

***

Prochainement : Mélenchon = Le Pen dans Le Monde

Ce contenu a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Les Échos, Mélenchon = Le Pen, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Mélenchon = Le Pen dans Les Échos (25.11.14)

  1. 3douard dit :

    Cette phrase vise-t-elle Mélenchon : « Il ne fait pas bon faire attendre le citoyen Mélenchon » ?
    http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/3-septembre-1792-l-effroyable-depecage-de-la-princesse-de-lamballe-par-les-egorgeurs-sans-culottes-03-09-2013-1720457_494.php
    Ça serait trop énorme je suppose…

  2. Dorzédéjà dit :

     » Les Echos » sont un incontournable monument de la pensée française, il était normal qu’il nous livre sa pensée profonde sur le populisme en général et Mélenchon en particulier.  » Les échos », organe essentiellement imprégné de rigueur comptable, rejoint – comment ne pas s’en réjouir- la libre créativité d’un Plantu. La science et l’art main dans la main, que c’est beau.

  3. De Angeli dit :

    Declarer « Maul zu Frau Merkel » démontre tout simplement que M. Melenchon est un homme politique indigne d etre représentant du peuple français ! Je crois comme M. Peyrelevade que c est un poison de la vie politique française, au même titre que le Front national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *