Le journal Libération tente de faire croire que Le Pen est « hellénophile »

     Libération tente encore de faire croire que Marine Le Pen soutient la Grèce, alors qu’elle-même a produit le 4 février un communiqué titré « Grèce : Le Front National, pour le principe du remboursement de la dette ! » qui affirme qu’ « une dette est une dette » et que « rembourser est un devoir éthique ». Ce 11 juillet, dans son article « Dans la solidarité jusqu’au cou », Mathieu Lindon écrit (très innocemment, sans volonté bien entendu d’assimiler la gauche aux fascistes) :

« […] Ceux qui se disent solidaires des Grecs, les vrais hellénophiles de Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan, voient plus les avantages que eux pourraient en tirer que les inconvénients risquant d’en résulter pour les Grecs. »

Le 16 avril 2015, Libération écrivait que Le Pen est économiquement « gauchiste ».
Le 2 juin 2014, Libération demandait : « Et si le FN était plus à gauche que François Hollande ? ».
Le 30 décembre 2012, c’est encore Mathieu Lindon qui titrait dans Libération « Les mariés de l’an 2012 » en faisant de « Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon » le premier « couple de l’année ».

Le Parti Médiatique Uni a bien avancé dans son projet de dédiabolisation du fascisme. Libération y contribue largement, d’autant plus qu’il ose se dire encore de gauche.

« Nous sommes de gauche, nous luttons contre les injustices, les abus de pouvoir, pour que Libération conserve ses valeurs. » Blague d’un journaliste de Libération, 03/04/14.¹
« L’équipe de Libé est pour l’heure l’honneur de la profession. »²
Autre blague d’un journaliste de Libération, 27/04/14.

***

1. « Votre rituel d’accueil est très pestilentiel », article signé « Les salariés de Libération ».
2. « La société doit se saisir de la question des médias », Emmanuel Vire.

Ce contenu a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon = Le Pen, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le journal Libération tente de faire croire que Le Pen est « hellénophile »

  1. dorzedeja dit :

    Les canichocrates ne se sentent plus pisser. J’ai entendu hier un jeune et grassouillet ponte du  » Point » ( je crois carrément rédac-chef) marteler l’identité Le Pen- Mélenchon avec toute la force des intérêts de classe qui lui tiennent lieu de conviction.

Répondre à dorzedeja Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *