La Voix du Nord ressort la fameuse photographie objective

Article anonyme paru dans La Voix du Nord, page 56, le 15 novembre 2014 :

vdn56     Cette photographie avait déjà été utilisée en juin et novembre 2013 pour illustrer en toute neutralité au moins trois articles d’une presse respectueuse, déontologique, objective, pluraliste, non démagogue, non populiste, non partisane, non outrancière et non extrême (voir illustrations 7 à 10 de « Le Midi Libre ressort la fameuse photographie objective »).

3illustrations-neutres2

Plusieurs photographies ayant trait au thème « Mélenchon la bouche grande ouverte », illustrant à l’origine des articles de presse, ont été utilisées ensuite par des sites Internet d’extrême droite – exclusivement d’extrême droite. Plus précisément, trois photographies particulièrement cordiales ont été utilisées exclusivement sur le site d’Alain Soral, repère de tous les néonazis et antisémites francophones (voir « Journalistes – Soral : les mêmes illustrations contre Mélenchon »). D’après les résultats de recherche avec Google, aucun autre parti ne semble les avoir utilisées.

https://i0.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2014/09/4photos2.jpg?resize=640%2C412&ssl=1

Ce contenu a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, La Voix du Nord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La Voix du Nord ressort la fameuse photographie objective

  1. Et oui… Et encore, il y aurait du boulot à faire sur les titres de la presse autour de « Assassin’s Creed » : Mélenchon, « s’emporte », « tonne », etc.

  2. Dorzédéjà dit :

    Contrairement à ce que pensent généralement les militants de gauche, les chiens de garde les plus zélés ne sont jamais les plus cyniques. Le cynisme est en effet la plus élitiste des philosophies ( Diogène  » cherchait un homme »), hors de portée du journaliste moyen et – bien sûr- non enseignée dans les écoles de journalisme. Non, le meilleur chien de garde est toujours le plus con, le plus inculte, le moins philosophe. Mélenchon représentant la seule tentative ( désespérée ?) de réconcilier culture et politique, il est donc inévitable qu’il déchaîne une haine parfois tempérée d’une sourde et honteuse admiration de la part des fonctionnaires de cette grande force spirituelle de notre temps qu’est la bêtise médiatique.

    • jorie dit :

      Vous touchez « juste ». Cette haine vient directement du sentiment de médiocrité qu’ils ont d’eux mêmes dès qu’ils sont confrontés à un politique de cette trempe. D’autres ont l’humilité ou la décence d’écouter ce « drôle de type » pour voir un peu. Mais la majorité, notamment la gauche bobo, ne peut pas supporter d’être titillée dans sa « mauvaise conscience de gauche ».

  3. jfgarsmeur dit :

    A reblogué ceci sur Guerrier nomade.

Répondre à Dorzédéjà Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *