Des journalistes font leur show anti-Mélenchon 2/2

     Le 24 août, malgré un article ni venimeux ni hostile¹ – un miracle pour Libération – la journaliste Juliette Deborde n’a pas pu s’empêcher d’écrire, à propos du discours de clôture de l’université d’été du Parti de gauche, que Mélenchon a fait un « one-man-show ». Dans l’esprit de la majorité des journalistes – et particulièrement de ceux de Libération –, le discours politique, l’art oratoire ne peuvent qu’être spectacle, mensonge, comédie ou manipulation, – ou tout cela à la fois – et rien d’autre. En tout cas, le fond ne prime jamais sur la forme. Produits à la fois de leur inculture et de leur coolitude, le poujadisme, le cynisme, le nihilisme, la suspicion systématique, obsessionnelle, paranoïaque, sont des maladies très répandues chez les jeunes journalistes. Il faut être « décontracté », « détendu », léger, si l’on ne veut être excommunié de la société des lol-journalistes. La politique, c’est lourd, ça fait penser, c’est uncool.

« L’auditoire n’a pas été déçu. Deux jours après l’annonce de son départ de la coprésidence du PG, l’ancien candidat à la présidentielle, très en forme, a appelé les militants à la mobilisation pour une nouvelle Constitution. Un one-man-show de plus d’une heure, devant un amphi bondé, aux airs de meeting pré-2017. »

La journaliste Ève Moulinier écrit le 25 dans le journal Le Dauphiné² :

« Avec le verbe haut, les intonations révolutionnaires, les piques en rafale contre le gouvernement et contre les 40 milliards d’augmentations de dividendes du Cac 40, il a fait un show de près d’une heure, devant un amphi bondé et devant de nombreuses caméras de télévision qui retransmettaient en direct son discours. »

En 2012, un mois avant l’université d’été du Parti de gauche, Lilian Alemagna, qui a régulièrement le mot « show » à la bouche, titrait « Le PCF ne veut pas d’un show Mélenchon à l’université d’été ». Cette photographie a illustré au moins cinq articles de Lilian Alemagna, sur les sept, au moins, utilisées par Libération :

https://i2.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/12/libc3a9show.jpg?w=640

     Ce phénomène ne doit pas être négligé car, comme on peut le constater dans « Des journalistes font leur show anti-Mélenchon 1/2« , plus la jeunesse est formatée dans les écoles de journalisme, plus – croyant appartenir à une élite culturelle, alors qu’elle ne sait rien de l’art, de la philosophie, de l’histoire, mais qu’elle ne sait que tourner tout en dérision, « buzzer » et « clasher » (selon la devise du Petit Journal) – plus, donc, elle en sort stupide et prétentieuse, plus elle nuit à la société.
Pour remédier à cela, voici par exemple cinq propositions du chapitre I (« Refondation républicaine ») du programme du Parti de gauche (entièrement consultable à l’adresse http://programme.lepartidegauche.fr/pg/programme) :

15. Écoles de journalisme : pour un pôle public de la formation

16. Pour des médias citoyens et populaires

14. Assurer le pluralisme des médias

18. Changer les conditions d’exercice du métier de journaliste

17. Élection du président de France Télévisions par les citoyens

***

1. « Pour Mélenchon, «2017 sera une insurrection » »
2. « Mélenchon : « Une insurrection en 2017 » » (édition Isère-Sud)

Ce contenu a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon = show, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Des journalistes font leur show anti-Mélenchon 2/2

  1. Dorzédéjà dit :

    Tout mal-comprenants qu’ils soient, ces tâcherons du journalisme sentent bien la supériorité de Mélenchon dans l’art oratoire. Mais l’origine de cette supériorité leur échappe complètement. Ils en font donc un talent comme un autre, voire une offense à la démocratie, qui pour eux signifie l’égalité dans la médiocrité.

  2. Marie-Laure Paquier dit :

    à noter un article manipulateur , un de plus, sur métro édition Paris du jeudi 28 Aout 2014 page3 :un titre Jean- Luc Mélenchon fait un appel du pied à Montebourg illustré par une photo horrible…

Répondre à Marie-Laure Paquier Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *