Illustrations neutres et objectives dans la presse allemande

Billet complété le 23 décembre 2014

     Dans la période où est sortie la fameuse illustration utilisée au moins 34 fois en quelques mois, deux articles du 10 juin 2013 ont eux aussi été illustrés de façon très neutre, objective, impartiale et déontologique. L’un est paru dans le Spiegel, qui est le journal hebdomadaire le plus influent d’Allemagne (c’est plus ou moins, comme Die Welt, l’équivalent de notre journal de révérence Le Monde) ; l’autre dans le Tagesspiegel, qui est l’un des journaux les plus importants de Berlin :

allemands

Le même jour, Die Welt (Le Monde) et 20 minuten (20 minutes) avaient, quant à eux, produit ces articles d’une remarquable déontologie, neutralité et objectivité etc. :

https://i2.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/11/gorgoneallemande.jpg?w=640

Le journal français Le Télégramme l’avait aussi bien aimée et choisie cinq mois plus tard :

https://i0.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/11/tc3a9lc3a9gramme.jpg?w=640

Le 23 décembre 2014, le Tagesspiegel publie à nouveau un article illustré par cette photographie :

dertag

Toujours dans la presse allemande, il y avait eu aussi cet article de la Frankfurter Allgemeine Zeitung (l’un des trois plus grands journaux quotidiens allemands – 1 million de lecteurs par jour dans le monde entier), paru quelques jours avant les élections présidentielles de 2012 :

allgemeineCet article contient une autre photographie insérée entre deux paragraphes – une belle photographie de Marine Le Pen, souriante :

https://i0.wp.com/media1.faz.net/ppmedia/aktuell/4218587454/1.1715659/width610x580/will-die-alte-waehrung-zurueck-und-noch-viel-mehr-marine-le-pen.jpg?w=640

… à comparer encore avec ceci :

rtl1788

Revenons au registre du ridicule. Il y avait eu aussi précédemment ces deux illustrations de journalistes qui n’ont leur carte dans aucun parti, et qui par conséquent ne sauraient avoir, bien entendu, aucune orientation politique :

lyon

     Deux possibilités s’offrent donc aux grands intellectuels imaginatifs pour diaboliser Mélenchon : choisir de montrer le tribun dans l’effort pour l’associer au cliché des dictatures ou du nazisme (Jaurès tribun : célèbre dictateur nazi), ou bien, comme le montrent ces huit exemples, choisir de le montrer ridicule.
Il est toujours question de choix, comme par exemple pour cet article du journaliste Thibaut Pézerat, qui a choisi de « retenir » cette capture d’écran :

https://i0.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/06/pc3a9zerat.jpg?w=640&ssl=1

Le journaliste aurait pu choisir de « retenir » par exemples ces captures d’écran (de l’émission « Des paroles et des actes », France2, 05.04.2013) :

https://i0.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/06/f21.jpg?w=640&ssl=1

Non, le journaliste non partisan, neutre et objectif a choisi une capture d’écran ou Mélenchon a la bouche à l’envers. CQFR. Pour ce qui concerne le contenu, le journaliste s’est intéressé uniquement aux « petites phrases », au « running gag » et à « un nouveau clash avec un journaliste ». Pas un mot sur les 19 propositions qu’a faites J.-L. Mélenchon au cours de l’émission.

De même, voici ce qu’il faut retenir de Mélenchon le dernier jour de la campagne électorale présidentielle de 2012 – selon un journaliste neutre, objectif et anonyme du Nouvel Observateur   :

obsretenir

Ce contenu a été publié dans 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Der Spiegel, Frankfurter Allgemeine, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Illustrations neutres et objectives dans la presse allemande

Répondre à franckmicha Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *