Diabolisation visuelle de Mélenchon dans les médias 6/7

Diabolisation ordinaire d’un républicain antiraciste, dédiabolisation d’une fasciste. Comme elle est souriante, la belle dame ! Comme il est méchant, le Mélenchon ! Voilà ce qu’on peut voir en allant sur le site Internet de Marianne ; le lecteur a le choix entre une Le Pen souriante et un Mélenchon grimaçant et insulteur :

méchantméluche

Dégoûté probablement par les deux popugogues-démalistes, le lecteur ne lira ni l’un ni l’autre article, mais ces images resteront quelque part dans son inconscient, avec l’idée que l’un est quand même pire que l’autre. L’article de Maurice Szafran, publié ce lundi 4 novembre dans Marianne est titré « Et voilà que Mélenchon insulte les Bretons ! ». Traditionnelle leçon de morale au pécheur Mélenchon par le curé Journaliste.

Deux commentaires de « Jeff » et « Raide » du forum « Sans entraves » :

« (Entre parenthèses, après avoir traité Mélenchon de méchant con dans un article antérieur, Szafran le traite de dingue dans sa nouvelle bouse, et ça ne dérange personne parmi ces thuriféraires des belles manières et de la (radio-) courtoisie…). »
« Il faut bien les comprendre. Les gens comme ce Szafran ont décidé de s’en prendre à tous les extrêmes : Marine Le Pen, qui est extrêmement sympathique, et Jean-Luc Mélenchon qui est extrêmement désagréable. Vous savez bien que leur théorie, c’est la montée des extrêmes : Marine Le Pen monte donc constamment dans leur estime, tandis que Jean-Luc Mélenchon serait de plus en plus antipathique. »

Sur le thème de la diabolisation de Mélenchon (qui va toujours de paire avec la dédiabolisation de Le Pen), voir aussi ce charmant montage et ce titre neutre et objectif signé « La rédaction de RTL.fr » :

https://i2.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/06/vomidejournalistes.jpg?w=640

Là encore, le journaliste choisit de présenter un Mélenchon ronchon, la bouche à l’envers, le regard plutôt noir – inquiet peut-être ? méprisant puisque dirigé vers le bas ? –, une partie du visage dans l’ombre, sur un fond entièrement noir ; et une Le Pen plutôt souriante, sans ombre sur son visage, le regard au loin (vers l’avenir ? vers l’espoir ?), un rayon de lumière suit la direction de son regard à l’horizon. Jean Plantu, célèbre boursier du Qatar et dessinateur au journal Le Monde avait, lui aussi, présenté une Le Pen souriante et un Mélenchon gueulard dans son célèbre dessin publié en janvier 2011 par L’Express :

plantu

Le Pen sourit, Mélenchon fait la gueule / éructe / vocifère

Ce contenu a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 5. Marianne, Mélenchon = Le Pen, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Diabolisation visuelle de Mélenchon dans les médias 6/7

  1. Wild ar-Rachid dit :

    Pour ceux qui ne voudraient pas perdre de temps à lire le billet d’humeur de M. Szafran illustré par la photo, en voici un résumé avec les mots mêmes de son auteur:

    « Avec morgue et dédain, ce châtelain hautain donneur de leçons redouble de violences verbales gratuites et à répétition, scandaleuses, inacceptables, odieuses, incohérentes. Décrédibilisé, ce clown dingue et méchant déconne. »

    (Rappel: Mélenchon a osé utiliser le terme inqualifiable, horrible, insoutenable, de « nigauds »)

    • dorzédéja dit :

      Ce pauvre Szafran ne sait plus trop quoi faire de sa mauvaise conscience. Une seule solution: le serial killer. Je tape sur Mélenchon pour oublier que je suis un réac.

  2. Floréale SAVARRE dit :

    Châtelain,c’est nouveau!En revanche ce qui n’est pas neuf c’est que Szafran est patelin dans sa cuistrerie.Il l’étale en phrases alambiquées pour expliquer que il faut,n’y a qu’à se tenir à l’ extrême centre ,ce couteau sans lame auquel il manque le manche.Avec une vision qui ne dépasse pas la longueur de sa mèche.Morgue , dédain et cuistrerie me semblent plutôt du côté de celui qui ,ayant choisi le commentaire plutôt que l’action ,prétend donner des leçons de stratégie ou de bonnes manières.

Répondre à dorzédéja Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *