Diabolisation visuelle de Mélenchon dans les médias 5/7

melenchonwallon

Gros titre innocent et objectif avec grosse illustration très neutre du journal gratuit Metro, ce 3 novembre 2013 : « Belgique : le « Mélenchon wallon » inculpé du meurtre de son épouse ».

Le journaliste s’appelle Rémy de Souza.

Nous avons ici une photographie classique, évoquant la posture tribunicienne, doublée de l’efficace technique de diabolisation visuelle par la titraille ou par la seule titraille, comme on en a vu de nombreux exemples à l’époque où Mélenchon – très sportif – faisait à la fois du surf (« sur la vague du mécontentement ») et de l’escalade (« populiste ») :

https://i1.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/05/libc3a9parmediapart.jpg?w=640&ssl=1

https://i0.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/05/rfi.jpg?w=640&ssl=1

https://i2.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/06/cherche.jpg?w=640

https://i1.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/05/alemagnabesse.jpg?w=640

https://i0.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/05/divisions.jpg?w=640

https://i1.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2013/05/armelmehani.jpg?w=640

Dans le titre de cette illustration de Metro, l’association des mots « Mélenchon » et « meurtre » ne se fait naturellement pas, bien entendu – ni consciemment, ni inconsciemment. Et ce Bernard Wesphael étant inconnu en France, le journaliste Rémy de Souza n’avait donc pas d’autre choix que de nous le faire connaître par cette comparaison. C’est facile de critiquer, hein, mais vous proposez quoi à la place ?

La manipulation des gros titres et des illustrations permet aisément au propagandiste journaliste neutre et objectif souhaitant assimiler Jean-Luc Mélenchon à l’extrême-droite ou à un meurtrier, de réussir son coup de manière plus ou moins subtile, sans avoir à donner ne serait-ce qu’un argument.

     Ces procédés d’assimilation, parce qu’ils sont insidieux et apparemment inoffensifs, peuvent être très efficaces. Cela peut paraître bénin, mais à moyen ou long terme, de manière répétée et diffuse, c’est d’un matraquage doux d’un message simple destiné à se glisser dans le cerveau disponible dont il s’agit. À force de lire et d’entendre des mots en rapport avec la violence, prononcés à la suite du nom de Mélenchon, et de voir son visage  accolé à celui d’un Le Pen (à ce propos, voir ou revoir le « Zapping Mélenchon » sur le populisme), d’un Hitler ou – ici – du mot meurtre, le citoyen naïf finira peut-être par assimiler, plus ou moins consciemment, Jean-Luc Mélenchon à un meurtrier. Voilà le travail neutre et objectif de ces journalistes. Ces procédés pervers sont utilisés très fréquemment depuis 2010 contre la gauche anti-libérale, par des lâches incapables d’argumenter, et/ou déterminés à manipuler l’opinion par tous les moyens. Ces techniques sont très faciles à mettre en œuvre car elles prennent très peu de temps et demandent très peu de moyens (intellectuels aussi bien que matériels).

Metro, c’est le même journal gratuit, diffusé à 754 437 exemplaires, 2ème journal quotidien national le plus lu en France avec une audience de 2 401 000 lecteurs, qui avait publié deux fois, la veille et l’avant-veille de l’élection présidentielle de 2012, une photographie non légendée de Mélenchon raccompagnant El Assad à son avion onze ans plus tôt, en respect du protocole diplomatique, sans droit de réponse possible puisque la campagne finissait.

________________________________________________________________

Sur le même sujet, voir aussi « Diabolisation visuelle de Mélenchon dans les médias 4/7 » et « Diabolisation visuelle de Mélenchon dans les médias 1/7 ».

***

Ajout le lundi 4 novembre, 00h00 :

Quelques minutes avant minuit, le titre a été changé, et est devenu « Bernard Wesphael, le député belge inculpé pour le meurtre de sa femme ». Mais pas la première phrase de l’article : « Outre-Quiévrain, l’événement fait la Une. Bernard Wesphael, un député régional de 55 ans présenté par certains comme « le Jean-Luc Mélenchon wallon », est soupçonné du meurtre de sa femme […] »

Ce contenu a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 9. Metro, Mélenchon = meurtrier, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Diabolisation visuelle de Mélenchon dans les médias 5/7

  1. mimi24 dit :

    Soyez objectif,dites que le gratuit Métro appartient à 100% au groupe Bouygue,on comprendra mieux sa ligne éditorialiste!

  2. Alain Rousseau dit :

    ALERTE ROUGE !!! À FAIRE TOURNER AU PLUS VITE !!! DE SOURCE SÛRE, MÉLENCHON A ASSASSINÉ LA FEMME D’UN DÉPUTÉ BELGE !!!

Répondre à Alain Rousseau Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *