Mélenchon répond aux abrutis du Petit Journal de Canal+ et du Grand de L.C.I.

     Le 19 janvier 2012, saint Yann Barthès offrait à l’humanité sa profonde, son abyssale, son impénétrable réflexion sur les rapports qu’entretient Mélenchon avec certains médias : Mélenchon serait incohérent. Oui, car en effet eh ben Mélenchon eh-ben-il-aime-pas-les-journalistes mais pourtant eh ben il va quand même chez eux. Areuh areuh. Merci saint Yann Barthès. Amen.

La  veille, un abruti de L.C.I. lui faisait la même remarque. Éric Revel aussi, sur le plateau de l’émission “Le Grand Jury” de L.C.I., en octobre 2010, lui faisait observer cette apparente incohérence :

Revel : Vous parlez de voyeurisme et vous dénoncez les médias. Mais vous, vous allez vous livrer à du voyeurisme en allant dans une émission people le 7 novembre sur France Télévisions.

Mélenchon : Je n’ai pas fini de vous surprendre. J’étais contre le Sénat et j’ai été sénateur vingt ans. Je suis contre le Traité de Lisbonne et je suis député européen. Alors, autrement dit, avec vous, pour participer à la danse, il faut être d’accord. C’est-à-dire que si l’on est pas d’accord, on a pas sa place, et on a juste le droit d’être montré du doigt et stigmatisé. Eh bien non, ce n’est pas la démocratie.

Aphatie : Non… si on le pensait on ne vous aurait pas invité…

Mélenchon : Bien sûr. Mais je suis obligé de répondre aux cas génériques que vous soulevez puisque c’est de cette façon que vous abordez le problème.

Barthès et l’équipe de son Petit Journal sont probablement de meilleurs chiens de garde du Capital que Mougeotte, Revel et Aphatie, puisqu’ils s’autoproclament rebelles « indépendants » “décalés¹” et « dénonciateurs-des-travers-de-tous-les-politiques² ». Les niais semblent tomber dans le piège³.

Notes :

1. D’après un sondage artisanal, cet adjectif qualificatif tient lieu d’analyse et arrive en tête des amateurs du Petit Journal, avec 51% des voix. Les amateurs du Petit Journal semblent obsédés par le concept de « décalage » et de « révélation » (« Le Petit Journal nous dit ce que les autres médias nous cachent »).

2. Selon le même sondage, cette analyse est le fruit de la profonde pensée de seulement 49% d’entre eux.

3. Si l’on en croit les plus de 90% de commentaires hostiles à Mélenchon (pour chaque émission comportant un sujet sur lui), par exemple sur la page Facebook du Petit Journal, qui compte à ce jour près de 700 000 amateurs. « Mélenchon = Staline » et « Mélenchon = Le Pen » sont les « analyses » les plus nombreuses de la fin de l’année 2011 et du début de 2012, preuve la propagande barthésienne fonctionne.

Ce contenu a été publié dans 2 --- TÉLÉVISION ---, 2. Le Petit Journal, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Mélenchon répond aux abrutis du Petit Journal de Canal+ et du Grand de L.C.I.

  1. OULIANOV666 dit :

    Descendre les « amateurs du petit-journal ne fait pas remonter la cote du camarade Mélanchon, malheureusement!!

  2. Traban Vicit dit :

    Quand on écrit Mélenchon avec un A on sait tout de suite à qui on a affaire…

Répondre à opiam2012 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *