Illustration normale et respectueuse d’un article d’Europe1

     La photographie ci-dessous illustre un article du journaliste Paul Larrouturou, paru le 19 août 2012 sur le site Internet d’Europe1, « Nouvelle charge de Jean-Luc Mélenchon contre François Hollande » :

europe1

Une analyse du traitement très neutre, objectif et déontologique auquel a droit J.-L. Mélenchon de la part d’Europe1 en général (voir les illustrations en particulier) : Le traitement de J.-L. Mélenchon par six journalistes d’Europe1.

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 3 --- RADIO ---, 3. Europe1, 4 --- PRESSE ÉCRITE --- | Marqué avec , , , , , | Commenter

Journalistes fichés pour leurs travaux sur l’aéroport de N-D-D-L

Un fichage acceptable pour tous les Lilian Alemagna et les Samuel Laurent

     Les trois jeunes journalistes fort humbles de Libération et du Monde, Lilian Alemagna, Abel Mestre et Samuel Laurent, sont toujours prompts à analyser avec subtilité, rigueur déontologique, sans réflexe corporatiste, la critique que Mélenchon fait des médias. Étrangement, ils n’ont rien à dire en ce moment à propos de la liste de journalistes produite par le gouvernement Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4. Le Monde | Marqué avec , , , , , , , , , , | Commenter

Manuel Valls dit être « allergique aux journalistes »

Là encore, Libération ne dénonce pas des propos « inacceptables ».

     À la suite de ses propos, aucun journaliste n’a traité Manuel Valls de populiste, de démagogue, d’extrémiste ou d’extrême. Aucun journaliste ne l’a assimilé à Le Pen, à Staline, à Hitler, ou à un fasciste hostile à la liberté de la presse, etc. Aucun journaliste n’a dénoncé une « posture » ni une « sortie ».
Il va de soi que si c’était Mélenchon qui avait déclaré être allergique aux journaliste, il aurait eu droit à traitement tout aussi impartial, neutre, objectif et respectueux. Il faut faire confiance aux journalistes ; en effet, n’étant membre d’aucun parti, ils ne peuvent par conséquent être des militants politiques.

Publié dans 4 --- PRESSE ÉCRITE --- | Marqué avec , , , , , , , | Commenter

Le gouvernement a fait une liste de journalistes. Cette fois-ci, Libération et Le Monde ne dénoncent pas des méthodes « inacceptables »

     C’est avec force objectivité, nuance et pertinence que Libération et Le Monde assimilent régulièrement Mélenchon à Le Pen, à Hitler, à Dieudonné, aux nazis, aux fascistes, à Staline ou aux purificateurs ethniques. Heureusement, pas un jour ne passe sans qu’il ne soit rappelé, dans l’ensemble de la presse pluraliste et gardienne de la démocratie, que Mélenchon est un populiste, un démagogue outrancier, éructeur et vociférateur d’inacceptables discours de partageux et de non moins inacceptables critiques contre la presse (pluraliste et gardienne de la démocratie). Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 4. Le Monde | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Le Pen a deux bras et deux jambes. Les journalistes aussi.

  Billet complété le 30 décembre 2014

aussi

     Quoi que fasse ou dise Le Pen, un grand nombre de journalistes se régalent à dire que Mélenchon le fait ou le dit « aussi ». Le Pen critique un membre du gouvernement, l’Union européenne, ou feint de s’en prendre au salaire indécent de tel ou tel ? Aussitôt le journaliste se précipite et note que Mélenchon « aussi ». Même le journaliste de Mediapart se laisse aller à cette absence de pensée Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Sud Ouest | Marqué avec , , , , | Commenter

Mimétisme ordinaire dans la presse neutre et objective 5/5

Des journalistes draguent leurs lecteurs

     Voici cinq exemples de ces journalistes pas du tout populistes ni poujadistes, pour qui un responsable politique ne saurait convaincre et persuader par des arguments, mais seulement « draguer », « séduire », « manipuler »  ou « ratisser » :
Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 20 minutes, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, vocabulaire de journalistes | Marqué avec , , , , | Commenter

Illustrations neutres, objectives, impartiales etc.

Le 1er octobre, les militants du journal Le Point ont produit une nouvelle illustration loyale, respectueuse, déontologique et certifiée 100% non populiste et non démagogique :

pointUne illustration, dans le registre « Mélenchon fait la gueule », à associer à  ces sept-là : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 3. Europe1, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 8. Le Parisien, L'Est Républicain, Le Progrès | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Libération veut fact-checker les journalistes ! Et pire…

Libération veut s’autofact-checker !
La liberté de la presse gravement menacée chez Libération

Sacrilège ! Populisme ! Démagogie ! Stalinisme ! Purification médiatique ! Mélenchonisme !

     Le 16 septembre, le journal Libération a sombré dans la barbarie lepénomélenchonazie. En posant non seulement la question « Faut-il fact-checker les journalistes ? », mais en y répondant « oui », Libération a ouvert la porte aux dictatures les plus sanguinaires. Horreur absolue : le journal va jusqu’à émettre l’hypothèse de se fact-checker lui-même, en soumettant son propre travail à sa rubrique « Désintox », qui jusqu’à présent ne traitait que les intoxications des militants politiques (étant convenu qu’un journaliste n’est pas un militant politique).
Libération critiquant Libération : un populisme qui rappelle les années 30 et les goulags. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération | Marqué avec , , , , | Commenter

La devinette neutre et objective d’un journaliste

Un journaliste entend des choses dans la rue. Il informe les Français qu’ils choisiraient Le Pen plutôt que la « zizanie » de la VIème République

KIOSQUEDans son éditorial paru le 26 septembre dans Marianne, « Non à Nicolas II ! », Jacques Julliard écrit :

« Pour faire face à cette échéance, Jean-Luc Mélenchon, qui s’est retiré des affaires courantes, a son idée : c’est la guérilla politique permanente. Car sa VIe République, avec notamment la révocation possible à tout moment de tous les mandats en cours, c’est l’organisation scientifique de la zizanie. C’est la zizanie inscrite dans la Constitution. Si les Français devaient n’avoir de choix qu’entre la zizanie et Marine Le Pen, devinez ce qu’ils choisiraient ! »

Julliard, soucieux de la Charte d’éthique professionnelle des journalistes, a juste oublié un détail : Mélenchon répète depuis des années que la VIème République vise à combiner l’initiative populaire avec la stabilité des institutions. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 5. Marianne, Jacques Julliard | Marqué avec , , , , , , | Commenter

La bêtise médiatique en guerre contre la culture

« Donner au public « ce qu’il demande ». La machine à abrutir »
Article de Pierre Jourde paru en août 2008 dans Le Monde diplomatique

Jusqu’à présent, la qualité des médias audiovisuels, public et privé confondus, n’était pas vraiment un sujet. Puis le président de la République découvre que la télévision est mauvaise. Il exige de la culture. En attendant que la culture advienne, l’animateur Patrick Sabatier fait son retour sur le service public. En revanche, des émissions littéraires disparaissent. C’est la culture qui va être contente.

Avec l’alibi de quelques programmes culturels ou de quelques fictions « créatrices », les défenseurs du service public le trouvaient bon. Ils ne sont pas difficiles. Comme si, à l’instar d’une vulgaire télévision commerciale, on n’y avait pas le regard rivé à l’Audimat. Comme si la démagogie y était moins abondante qu’ailleurs.

Les médias ont su donner des dimensions monstrueuses à l’universel désir de stupidité qui sommeille même au fond de l’intellectuel le plus élitiste. Ce phénomène est capable de détruire une société, de rendre dérisoire tout effort politique. A quoi bon s’échiner à réformer l’école et l’Université ? Le travail éducatif est saccagé par la bêtise médiatique, la bouffonnerie érigée en moyen d’expression, le déferlement des valeurs de l’argent, de l’apparence et de l’individualisme étroit diffusées par la publicité, ultime raison d’être des grands groupes médiatiques. Bouygues envoie Jules Ferry aux oubliettes de l’histoire.

Lorsqu’on les attaque sur l’ineptie de leurs programmes, les marchands de vulgarité répliquent en général deux choses : primo, on ne donne au public que ce qu’il demande ; secundo, ceux qui les critiquent sont des élitistes incapables d’admettre le simple besoin de divertissement. Il n’est pas nécessairement élitiste de réclamer juste un peu moins d’ineptie. Il y a de vrais spectacles populaires de bonne qualité. Le public demande ce qu’on le conditionne à demander. On a presque abandonné l’idée d’un accès progressif à la culture par le spectacle populaire. Victor Hugo, Charlie Chaplin, Molière, René Clair, Jacques Prévert, Jean Vilar, Gérard Philipe étaient de grands artistes, et ils étaient populaires. Ils parvenaient à faire réfléchir et à divertir. L’industrie médiatique ne se fatigue pas : elle va au plus bas.

Chacun a le droit de se détendre devant un spectacle facile. Mais, au point où en sont arrivées les émissions dites de « divertissement », il ne s’agit plus d’une simple distraction. Ces images, ces mots plient l’esprit à certaines formes de représentation, les légitiment, habituent à croire qu’il est normal de parler, penser, agir de cette manière. Laideur, agressivité, voyeurisme, narcissisme, vulgarité, inculture, stupidité invitent le spectateur à se complaire dans une image infantilisée et dégradée de lui-même, sans ambition de sortir de soi, de sa personne, de son milieu, de son groupe, de ses « choix ». Continuer la lecture

Publié dans 4 --- PRESSE ÉCRITE --- | Marqué avec , , , , , , , , | Commenter

Journalistes – Soral : les mêmes illustrations contre Mélenchon

     Les cinq photographies ci-dessous, qui illustrent à l’origine des articles de presse, ont été utilisées par des sites Internet d’extrême droite – exclusivement d’extrême droite. Plus précisément, quatre d’entre elles ont été utilisées exclusivement sur le site d’Alain Soral, repère de tous les néonazis et antisémites francophones. D’après les résultats de recherche avec Google, aucun autre parti ne les a utilisées.

4photos

  http://i1.wp.com/cdn-lejdd.ladmedia.fr/var/lejdd/storage/images/media/images/politique/jean-luc-melenchon-a-la-fete-de-l-huma/6055471-1-fre-FR/Jean-Luc-Melenchon-a-la-Fete-de-l-Huma_pics_390.jpg?w=640

La photographie n°1 a illustré quatre articles : deux du Midi Libre, un de RTL, un du Figaro. Elle a illustré un texte du site d’Alain Soral : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 2. Le Petit Journal, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 4. Le Monde, 6. se faire nouvelobserver, Les Inrockuptibles, Lyon Capitale | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Le Midi Libre ressort la fameuse photographie objective

     Le journal neutre, non partisan et non populiste Le Midi Libre avait utilisé cette illustration le 6 octobre 2013 dans « Mélenchon : Hollande est « un homme d’embrouilles » qui « répand le désespoir » ». Le Midi Libre s’en est servie à nouveau le 14 septembre, pour son article « Mélenchon appelle les frondeurs du PS à « aller au bout de leur logique » ». Cette photographie avait aussi illustré un article du Figaro, de RTL et du repère de tous les néonazis et antisémites francophones, Fécalité & Reconstipation (sur Internet, elle a plu uniquement aux militants de cette organisation, et à aucune autre) : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Midi Libre | Marqué avec , , , , , | Commenter

Libération cite des anonymes: Mélenchon = « anti-républicain »

Plus personne n’entend le journal Libération

     Ce 5 septembre, pour « décrypter » Mélenchon, le journaliste Rémy Dodet cite deux militants politiques anonymes. Une habitude pour Libération, qui  convoque régulièrement des députés du PS anonymes pour « observer » Mélenchon. En 2012, l’un de ces anonymes avait objectivement observé que « Mélenchon s’y prend comme un manche ».

     Il y a beaucoup de comiques chez Libération : plus ce héraut des journaux écrit que Mélenchon est inaudible, plus il devient lui-même inaudible, à tel point qu’il est le moins vendu des journaux quotidiens français. Et ce fait est une information pour toute la presse, sauf pour Libération. La critique et l’inquisition permanente, c’est pour tout le monde sauf pour les saints de Libération.
Ce 5 septembre, Libération produit un article titré « La ligne du Front de gauche fissurée ». Extraits : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, Mélenchon = fasciste | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Le journal Libération contre la VIème République

« Dans le petit monde oligarchique, rien de plus efficace pour mesurer
l’avancée d’une idée que de constater l’opposition qu’elle suscite. »

     Dans sa chronique du 3 juillet – « 2017 : vers une élection présidentielle à un tour » – le journal Libération, grand amoureux de la démocratie, appelait à une élection à un seul tour, deux candidats interchangeables, une seule politique possible : l’UMP ou le PS. Cet appel avait pour une fois au moins le mérite d’être assumé.
Ce 4 septembre, Libération s’oppose à l’idée d’une VIème République (« Le mythe de la VIe République »). Libération a raison d’avoir peur : c’est la Vème République antidémocratique qui permet à Libération et ses confrères non pas la liberté de la presse, mais la liberté d’injurier, de calomnier, de mentir, de truquer. La VIème République et ses propositions pour les médias appelées par le Front de gauche et une partie des Verts (voir chapitre I, propositions 14 à 18 du programme du PG) seraient une entrave aux journalistes de Libération, qui aspirent à la toute-puissance.
Sur son blog, François Cocq, secrétaire national du Parti de gauche, a répliqué au texte de Libération : « La 6e République est sur les rails, la preuve, Alain Duhamel s’y oppose ».

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération | Marqué avec , , , , , | Commenter

Le Pen, « seul recours à gauche » selon le Nouvel Observateur

Selon Le Nouvel Observateur, Marine Le Pen a « des idées sociales »

     Alors que Marine Le Pen elle-même exige que son parti soit qualifié de « droite nationale » et qu’elle-même appelle à une « recomposition » de la droite autour du Front national, il est de plus en plus courant que des journalistes présentent l’extrême droite comme une version plus attrayante de la gauche. On peut en voir plusieurs exemples avec BFM TV (« Le Front national plus rouge que Mélenchon », 13.02.2013), Libération (« Et si le FN était plus à gauche que François Hollande ? », 02.06.2014), ou encore Le Point (« Le FN, parti « hard left » », 23.02.2014).

     Le 1er septembre, la journaliste Mathilde Fenestraz du Nouvel Observateur a publié une « contribution »* de Max Leonart, présenté comme « fonctionnaire anonyme ». La contribution est titrée « Fonctionnaire, je suis déçu par le PS… et certains de mes collègues rallient le FN ». L’en-tête indique que le texte est « sélectionné par le Nouvel Obs ».

Sous le titre, d’abord, cette illustration :

http://i0.wp.com/referentiel.nouvelobs.com/wsfile/4581406886169.jpg?w=640

Puis la conclusion : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 6. se faire nouvelobserver | Marqué avec , , , , , | Commenter

Encore dans Le Monde : Mélenchon = « extrême gauche »

     La routine au journal Le Monde. Dans les pages « Débats » du 29 août, dont le thème est « Faut-il en finir avec les partis politiques ? », Mélenchon est classé à l’extrême gauche par un économiste, dans l’introduction d’un article titré « Le PS met fin à trente ans d’hésitation » : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4. Le Monde | Marqué avec , , , , , , , | Commenter

Selon une journaliste, Mélenchon est d’ « extrême gauche »

     L’assimilation du Front de Gauche et de Mélenchon à l’extrême gauche, généralement présentée comme risible, fait partie des cinq techniques pour discréditer le Front de Gauche sans avoir à argumenter. Dans son article paru le 26 août dans Le Monde – « La comparaison hasardeuse de Montebourg à Cincinnatus » –, Charlotte Chabas écrit que Jean-Luc Mélenchon est d’extrême gauche. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4. Le Monde | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Des journalistes font leur show anti-Mélenchon 2/2

     Le 24 août, malgré un article ni venimeux ni hostile¹ – un miracle pour Libération – la journaliste Juliette Deborde n’a pas pu s’empêcher d’écrire, à propos du discours de clôture de l’université d’été du Parti de gauche, que Mélenchon a fait un « one-man-show ». Dans l’esprit de la majorité des journalistes – et particulièrement de ceux de Libération –, le discours politique, l’art oratoire ne peuvent qu’être spectacle, mensonge, comédie ou manipulation, – ou tout cela à la fois – et rien d’autre. En tout cas, le fond ne prime jamais sur la forme. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon = show | Marqué avec , , , , , | Commenter

Illustration neutre et objective à France3 et France TV Info

     La fameuse photographie neutre, objective et non partisane utilisée quatre fois les 19 et 21 mars 2014 par Libération, Le Parisien, La Montagne et la chaîne de télévision publique TV5 Monde a été réutilisée le 22 août dans un article – anonyme – de France TV Info, « En retrait du Parti du gauche, Mélenchon veut œuvrer « pour la VIe République ». Rien d’étonnant, après ce dont a été capable cette chaîne contre Mélenchon en terme de diabolisation visuelle (et verbale)¹. France3 en a fait la promotion sur Facebook.

grand soir 3Un journaliste répète encore que Mélenchon  est « sénateur » alors qu’il ne l’est plus depuis le 7 janvier 2010, et qu’il est impossible d’être à la fois député européen et sénateur. Cette rumeur est propagée depuis des années par l’extrême droite.

     La photographie ne suffisant pas, le sous-titre prétend que Mélenchon est sénateur Continuer la lecture

Publié dans 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, France TV Info, France3 | Marqué avec , , , , , | Commenter

Alemagna, journaliste inaudible qui ne veut rien entendre

Ironique : reprocher à Mélenchon d’être inaudible alors qu’on travaille à Libération, journal quotidien français le moins vendu…

     Dans son article « A la manœuvre, Mélenchon passe la VIe » paru le 23 août dans Libération, Lilian Alemagna reproche une fois de plus¹ à Jean-Luc Mélenchon d’être « inaudible » – par sa propre faute évidemment – et, une fois de plus², de « s’enfermer dans cette  caricature d’homme (politique) en colère » :

« Car à force de ressasser ses dernières semaines de campagne présidentielle ratées,  d’enchaîner les échecs législatifs à Hénin-Beaumont, puis aux européennes de juin, ou de fustiger les « trahisons » socialistes – et surtout communistes –, l’eurodéputé devenait de plus en plus inaudible. On n’entendait plus que ses  rancœurs et attaques contre François Hollande, Manuel Valls ou les journalistes. Il acceptait ainsi de se laisser enfermer dans cette caricature d’homme (politique) en colère. »

Une astuce de journaliste « neutre et objectif » : dire « on » au lieu de « je ».

     Si Jean-Luc Mélenchon est inaudible pour certains, c’est parce que certains – informateurs (comme Lilian Alemagna) ou informés – ne veulent rien entendre, ne s’intéressent qu’à la forme, qu’au « buzz », qu’au superficiel, et non au fond, non aux propos détaillés et argumentés de Jean-Luc Mélenchon. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Lilian Alemagna | Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires

Des journalistes déplorent le panurgisme journalistique

Sur l’ « instinct grégaire » de cette nouvelle génération de jeunes journalistes « qui va au plus simple », paresseux intellectuels qui ne font pas leur métier correctement et « qui n’ont pas été formés ».

     Sans surprise, l’entretien récent entre Mélenchon et une journaliste d’Hexagones¹ a fait l’objet d’un traitement médiatique moutonnier. De quelques extraits sur plus d’une heure d’entretien, les professionnels du recopiage de dépêches de l’AFP ont conclu que Mélenchon se mettait « en retrait » de la vie politique – prenant, ou pas, leur rêve pour réalité.
Fatima Benomar, militante au Front de gauche, a investigué, elle, auprès du journaliste rédacteur en chef d’Hexagones, Thierry Gadault, et d’Éloïse Lebourg, la journaliste qui a questionné Jean-Luc Mélenchon. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE --- | Marqué avec , , , , , , , | Commenter

Le Dark Mélenchon, un procédé médiatique neutre et objectif /1

L’ombre n’est-elle pas aussi impartiale qu’un thermomètre ?    

     Une même photographie a été utilisée trois fois les 25, 26 et 27 juillet dans Libération, pour illustrer trois articles différents. Mélenchon dans l’ombre, Mélenchon lui-même ombre : un genre neutre et objectif qu’aiment beaucoup Libération, Le Monde et Le Nouvel Observateur.

FINAL3LIB

Nosferatu_2

À gauche, Nosferatu le vampire, film de F. W. Murnau (1922) inspiré du roman Dracula. À droite, le tueur d’enfants dans le film de Fritz Lang M le Maudit (1931).

  Conformément à la coolitude poujadiste de Libération, un autre article du 25 mars 2013 – encore de Jonathan Bouchet-Petersen – flétrissait lui aussi en bloc « les politiques » et, lui aussi, était illustré par l’ombre de Jean-Luc Mélenchon : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 4. Le Monde, 6. se faire nouvelobserver | Marqué avec , , , , , , , | Commenter

Très original, Abel Mestre assimile l’OPIAM à l’extrême droite

     On espère toujours que ce genre de journalistes puissent surprendre, mais non. Abel Mestre permet de mesurer l’abime qui sépare le journalisme de la pensée. Parfaitement prévisible, le journaliste réagit à la critique¹ par trois mots : « Après l’ojim, l’opiam ». Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 2. Abel Mestre, 4. Le Monde | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Le journaliste Abel Mestre et son thermomètre

« Ce ne sont pas les médias qui vont inciter les gens à voter FN. Pas du tout. »

FN+àgaucheLe 16 avril 2015, Libération écrivait aussi que Le Pen est économiquement « gauchiste ». Le lendemain, Europe1 affirmait que Philippot est « socialiste ».  Le 1er septembre 2014, Le Nouvel Observateur écrivait que Le Pen est le « seul recours à gauche » et qu’elle a « des idées sociales ». Le 10 mai 2015, le Midi Libre écrivait que « le FN est devenu plus que tout autre le parti de quiconque se sent fragile ou menacé ». Le 11 décembre 2013, Les Échos écrivaient que « avec son programme économique, le Front national confirme qu’il n’est pas un parti d’extrême droite, mais un parti d’extrême gauche » (« Le Front national ou la fusion de tous les extrêmes »). Le 4 juin 2014, Le Monde (où travaille Abel Mestre) écrivait que « La rébellion ne se niche plus dans le vote rouge mais bleu marine ». Et voici quelle citation extraite de l’article était mise en évidence : « Le FN sait parler aux ouvriers, à ceux qui n’ont pas beaucoup de sous ». Le 2 décembre 2015, Le Point titrait : « « Marine Le Pen, c’est notre star » ». Le sous-titre n’est même pas une citation, il est de la journaliste : « Comment la candidate aux élections régionales en Picardie Nord-Pas-de-Calais est devenue l’icône des victimes de la crise, du chômage et de l’insécurité ».

fig

pointbfn

 

uneainatlantico
Un mimétisme fortuit…

pen3

À gauche, une affiche de campagne du FN. À droite, une affiche de campagne du FN.

          En juin 2014, l’un des journalistes chargés de l’extrême droite au journal Le Monde tenait une conférence pour le journal StreetPress, titrée « De l’Oeuvre Française au FN : Plongée sous Marine avec Abel Mestre ». À la question « Comment tu prends ces critiques, selon lesquelles Le Monde alimenterait le succès du Front national ? », Abel Mestre défendit son journal, avant de défendre toute la corporation. Selon lui, « ce ne sont pas les médias qui vont inciter les gens à voter FN ». « Pas du tout », même. S’il a raison de dire que le FN « n’est pas une création médiatique », en revanche, nier l’existence du lepénisme médiatique est malhonnête. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 2. Abel Mestre, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 4. Le Monde | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Un journaliste anonyme incite à la haine raciale

     « Leonarda et sa famille de retour en France ?« , un article anonyme du journal Le Point paru le 7 juillet – à ajouter à la liste de ces journalistes qui parlent comme Le Pen. Le ton est donné dès le sous-titre : « Le père de Leonarda claironne que sa famille et lui sont à deux doigts d’obtenir un passeport croate, et donc de revenir en France… Explications. » Claironner, un verbe neutre, objectif et non partisan.
Cet article a suscité une flot de commentaires racistes. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Le Point | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Ces journalistes qui appellent Le Pen par son petit prénom

 Quatre cas d’une pratique du lol-journalisme  

      Dans son article du 25 janvier 2012 titré « Mélenchon frappe au cœur », le journal L’Est Républicain avait nommé Mélenchon par son nom, et Le Pen par son prénom – l’un des nombreux moyens innocents, neutres et objectifs dont use la presse pour rendre l’extrême droite attrayante. Le 2 juillet 2014, le journal Le Figaro a fait ma même chose, dans « Bercoff : la chasse au Sarko continue ». Extrait :

« De Mélenchon à Marine, le souhait est le même: kill Sarko. Que l’on en finisse. »

Le même jour, cette phrase est citée dans Le Temps  (« Sarkozy, le choc d’un ex-président en garde à vue, et maintenant inculpé »).

vague2014

vaguepoint

 https://pbs.twimg.com/media/CVkQBFrWEAA9Sfv.png:large

Le 4 juin 2014, dans l’avant-dernier paragraphe de son article « À Tergnier, on vote FN « pour leur faire peur là-haut » », la journaliste du Monde Anne Villechenon écrit : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 4. Le Monde | Marqué avec , , , , , | 8 commentaires

Le journal Libération contre la démocratie

Les appels au réalisme et au vote « utile » pour 2017 commencent

     Deux candidats, un seul programme, une seule politique possible : les journalistes de Libération se pourlèchent – à l’image d’Alain Duhamel qui appelle à voter pour le PS ou l’UMP dans sa chronique du 3 juillet 2014, titrée « 2017 : vers une élection présidentielle à un tour ». Extrait : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE --- | Marqué avec , , , , | Commenter

Le Pen fait la promotion du FNJ. Allô les journalistes ?

     Les 9, 13 et 17 juin, les responsables de la page Facebook officielle de Marine Le Pen ont fait trois fois la promotion du FNJ (Front National de la Jeunesse). Le 13 juin, ils ont invité leurs sympathisants à s’inscrire aux « universités d’été du Front National de la Jeunesse à Fréjus, en présence de Marine Le Pen ». Voici quels charmants dessins on trouve sur le forum Internet du FNJ d’Aquitaine Continuer la lecture

Publié dans 4 --- PRESSE ÉCRITE --- | Marqué avec , , , , , , , | Commenter

L’insondable paresse intellectuelle de Libération

Libération gerbe une fois de plus son lepénisme

      Le 2 juin, le journal rebelle-fun-original-décalé-impertinent-insolent-provocateur (etc. etc.) a titré « Et si le FN était plus à gauche que François Hollande ? ». Tellement  subtil…

libéfachos

Dans le même genre, ces deux articles de BFN TV et du Point, cette une de L’Express, ce titre du Figaro et… cette affiche de campagne du Front National :

bfn http://i1.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2014/07/fig.jpg?resize=640%2C132&ssl=1

http://i1.wp.com/opiam2012.files.wordpress.com/2014/07/pen3.png?resize=640%2C418&ssl=1

Antoine Léaument a récemment démontré que Libération pratique régulièrement le « racisme lol ». Sur ce sujet, voir sa fine analyse « Le « dérapage » de Le Pen (2/3) – Les médias complices de la « dédiabolisation » » (14.06.2014).

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE --- | Marqué avec , , , , , , , , | Commenter

Le journal Le Monde veut des esclaves dociles à sa disposition

Éditorial du 15 juin 2014 en Une du Monde : « SNCF: il faut savoir arrêter une grève » (cliquer pour agrandir).

édit

Prochain éditorial du Monde : « Il faut savoir arrêter de se prétendre neutre, objectif et impartial, commencer à avoir une dignité en assumant d’être des militants politiques de droite qui militent pour la suppression du droit de grève. »

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4. Le Monde, vocabulaire de journalistes | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Commenter

Des journalistes exigent des esclaves dociles à leur disposition

Un titre neutre, objectif et non militant du journal Le Parisien (13 juin 2014)

esclavesVocabulaire des pages 1 et 2 : pagaille / galère / otages / pagaille / otages / galère / grogne / otages / otages / galère / otages. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 8. Le Parisien | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Une journaliste d’Europe1 banalise l’extrême droite

     Dans sa dernière analyse sur le lepénisme médiatique, Antoine Léaument a démontré qu’un grand nombre de journalistes déguisent les propos racistes et antisémites – entre autres – du Front national en « dérapages ». Un mot lourd de sens, tout sauf neutre, objectif et innocent, comme il l’explique dans « Le « dérapage » de Le Pen (1/3) – La banalisation des horreurs« .
Cette banalisation de l’extrême droite va toujours de paire avec la diabolisation de la gauche. Ainsi, pendant la campagne présidentielle de 2012, le 19 janvier, Arlette Chabot, journaliste à Europe1, vola au secours de Marine Le Pen après que Jean-Luc Mélenchon la qualifia de « semi-démente ». J.-L. Mélenchon avait pourtant expliqué en quoi consistait cette semi-démence dans le détail, et longuement, lors de discours, de conférences, de débats, d’émissions télévisées et radiodiffusées¹. Mais la journaliste, très choquée de ce mot, demanda quatre fois à la radio – en toute objectivité et impartialité – si J.-L. Mélenchon avait ainsi « dérapé » : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 3. Europe1, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, vocabulaire de journalistes | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Commenter

La « posture » des journalistes seuls contre le reste du monde

Les journalistes parlent aux journalistes

     Mardi 10 juin 2014. Voici comment se concluait la « chronique politique » de Caroline Roux dans l’émission radiodiffusée « Europe matin » (Europe1), animée par Thomas Sotto : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 3. Europe1 | Marqué avec , , , , , , , , | Commenter

Mélenchon = populiste = Le Pen dans La Voix du Nord, 20.05.14

« Jérôme Kerviel, ce Robin des bois », article d’Olivier Berger paru le 20 mai 2014 dans La Voix du Nord. Extrait : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, La Voix du Nord, Mélenchon = Le Pen, Mélenchon = populiste | Marqué avec , , , , | Commenter

« Mélenchon = Le Pen » dans Le Parisien (24.05.2013)

     Le 26 mars 2013, le journaliste du Parisien Éric Hacquemand avait déjà assimilé J.-L. Mélenchon à M. Le Pen (voir « Hollande face aux extrêmes »)¹. Le 6 novembre 2013, son collègue du Parisien Henri Vernet l’avait accusé d’antisémitisme, sans l’assumer, lâchement, par une allusion². Le 7 avril 2013, le même Henri Vernet l’assimilait aux néonazis grecs (Aube dorée) et autrichiens (FPO) ainsi qu’à Le Pen³ (page 2). Le 7 juin 2013, il tirait encore à la page 2 un signe égal entre l’antifasciste Clément Méric et ses meurtriers néonazis [4].

Dans leur article du 24 mai 2014 (« Une journée en rase »), Henri Vernet et Éric Hacquemand recommencent. Extrait : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 8. Le Parisien, Mélenchon = Le Pen | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Les « sorties » du journaliste T. Pézerat contre J.-L. Mélenchon

« Sortie », l’un des mots fétiches du milieu médiatique

     Dans son article titré « Agacé par les débats sur l’UMP, Jean-Luc Mélenchon menace de « se barrer » du plateau de France 2 » (Europe1, 25.05.2014), le journaliste demande :

« Comment ne pas penser à une autre sortie de Jean-Luc Mélenchon ? Le soir du premier tour des élections municipales, le leader du Front de gauche avait en effet quitté le plateau de TF1 immédiatement après avoir terminé sa phrase, provoquant l’étonnement des journalistes».

Voici le reste du dispositif lexical neutre et objectif de la nouvelle sortie du journaliste, toujours mille fois plus intéressé par le fond que par la forme :

l’ancien candidat à la présidentielle a lâché / Une phrase lancée / Jean-Luc Mélenchon lâche cette phrase / cela le rase. Il gromelle, souffle, et finit par se lever sans prévenir son auditoir (sic)

La précédente sortie du journaliste – trésor de déontologie qui devrait être enseigné dans toutes les écoles de journalisme – permet d’avoir un aperçu de son intérêt constant porté au fond : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 3. Europe1, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Thibaut Pézerat, vocabulaire de journalistes | Marqué avec , , , , , , , , , | Commenter

Vocabulaire de Mélenchon : « plus épouvantable que le FN ? »

La question innocente et déontologique d’une journaliste de France Culture

     Le 3 juin, dans l’émission radiodiffusée publique de France Culture « La Grande Table« , la journaliste Caroline Broué recevait Pierre Birnbaum, professeur émérite de sociologie politique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et à l’Institut d’études politiques de Paris. Le thème était « Assiste-t-on à la fin du politique ? ».

     Après que France Inter a diffusé que Mélenchon et Le Pen sont une seule et même chose, en précisant que, bien sûr, « il ne s’agit pas de les comparer »¹

Après que L’Express, qui a écrit « Le Pen et Mélenchon, différents mais semblables« ², posant la subtile question « Le Pen et Mélenchon, même combat ? », et avertissant que « a priori, on a envie de répondre non », a eu envie, a posteriori, de répondre oui…

Après que La Voix du Nord a écrit, à propos de Mélenchon et Le Pen, que  « beaucoup les sépare », et a ajouté que finalement non³…

… Voilà qu’un professeur de sociologie affirme à la radio que, même si Mélenchon « n’a absolument rien à voir du point de vue du racisme et d’la xénophobie« , il est la même chose que Le Pen. Puis la journaliste de France Culture lui demande ensuite très innocemment si « le vocabulaire de Jean-Luc Mélenchon est plus épouvantable que le vocabulaire de tous les partis aujourd’hui de gouvernement ou d’opposition en France, ou même du Front National qui récupère elle aussi, heu heu. ».

Voici l’extrait de l’émission : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, France Culture, Mélenchon = Le Pen, Mélenchon = pire que Le Pen | Marqué avec , , , , , , , , | Commenter

Le 100ème « Mélenchon = Le Pen » récensé dans l’OPIAM

     Le catalogue en contient en fait beaucoup plus, car certains billets recensent deux, trois, voire quatorze ou quinze assimilations de Mélenchon à Le Pen (ou à Hitler). Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, La République des Pyrénées, Mélenchon = Le Pen | Marqué avec , , , , , , , | Commenter

Mélenchon = « démagogue » dans « Libération » (20.05.2014)

     Le 20 mai, Libération a reproché à Mélenchon, « ce brave histrion revêche », de « jouer les démagogues complotistes ». Extrait de l’article « Européennes, entre lamento et désarroi » : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon = démagogue | Commenter

Mélenchon = nazi dans « Marianne » (30.05.2014)

     De même qu’à Libération il n’y a qu’un seul journaliste – Pierre Marcelle – pour contester les amalgames infamants « Mélenchon = Le Pen », « Mélenchon = Hitler » etc.¹, il n’y en a qu’un seul chez Marianne – Jack Dion.
Le 30 mai, le journaliste et historien Jacques Julliard a produit son troisième éditorial assimilant la gauche au nazisme. Excepté Jack Dion, aucun des journalistes de Marianne n’a protesté contre cette diffamation, qui est en même temps une banalisation du nazisme. Le 7 avril 2012, soit quinze jours avant les élections présidentielles, Julliard avait déjà comparé les rassemblements du Front de gauche à des rassemblements nazis, dans son éditorial objectif et non partisan « Mélenchon peut-il faire perdre Hollande ? »² :

    « Les enthousiasmes collectifs organisés, tels qu’on les pratiquait
dans
l’Allemagne nazie et la Russie soviétique, très peu pour moi. »

Sans doute Jacques Julliard trouve-t-il aussi cet enthousiasme collectif organisé de nature nazie ou soviétique :

     Dans un autre éditorial objectif et non partisan du 6 mai 2013 (« Contre le « Hollande bashing » »³), le journaliste et historien mettait encore sur le même plan « la chienlit des dégénérés fascistes » et « la veulerie des révolutionnaires de ruisseau ». Pour lui et tant d’autres journalistes très cultivés en histoire, un fasciste et un antifasciste, c’est la même chose.

     L’éditorial paru le 30 mai 2014 dans Marianne est titré « Le national-populisme, voilà l’ennemi ! ». Voici ce qu’écrit Jacques Julliard : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 5. Marianne, Jacques Julliard, Mélenchon = Hitler | Marqué avec , , , , , | Commenter

Mélenchon = Le Pen dans « Le Monde » (20.05.14)

« Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article
habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr. »

N’est-ce pas mieux de se faire insulter gratuitement ? Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 4. Le Monde, Mélenchon = Le Pen, Mélenchon = populiste | Marqué avec , , , , , , , | Commenter

Mélenchon = Le Pen dans « Libération » (22.05.2014)

« Des rimes pour Mélenchon« , tribune de Pierre Weill – créateur et ancien président de l’institut de sondages « Sofres » – parue le 22 mai dans Libération : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon = Le Pen | Marqué avec , , , , | Commenter

« Le Monde » s’inquiète de la banalisation médiatique du FN

     Les 27 et 29 mai, le journal Le Monde a publié « Une inquiétante banalisation médiatique » et « Ces intellectuels qui dédiabolisent le FN ». Dans un sursaut de déontologie et d’honnêteté intellectuelle, Le Monde reconnaît même avoir contribué à cette banalisation et à cette dédiabolisation.
Eh non, c’est une blague. Rafraîchissons donc la mémoire à cette équipe peu encline à l’autocritique.

     Le 11 avril 2013, Le Monde vendait une page entière de tract à l’extrême droite contre les homosexuels¹. Cet tract a rapporté au Monde 138 000 acceptables euros. En revanche, les critiques de Mélenchon contre certains journalistes demeurent, selon Le Monde, inacceptables². Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4. Le Monde | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Parti de Gauche = Front National dans Libération (27.05.2014)

 Les grands simplificateurs  

     « Le FN veut «attaquer à mort» les journalistes« , article signé « Libération ». La conclusion de l’article est d’une profondeur abyssale : Le Pen critique les médias, or le Parti de Gauche critique aussi les médias. Donc ils ont quelque chose en commun. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon = Le Pen | Marqué avec , , , , , | Commenter

Mélenchon = « fasciste » dans Libération (09.05.2014)

     Récemment, le journal Libération est allé jusqu’à utiliser ses rubriques cinéma et humour pour diffamer J.-L. Mélenchon (assimilations à l’ultra-violence¹ et à l’antisémite Dieudonné²). Mais Libération se sert aussi astucieusement de publications d’entretiens avec des personnalités qui font elles-mêmes la sale besogne³. C’est lâche, mais efficace. Cela permet au journaliste de se décharger de toute responsabilité.
Le 9 mai par exemple, le journaliste Éric Joszef a interviewé un linguiste qui a traité Mélenchon de « fasciste » Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon = fasciste | Marqué avec , , , , , , | Commenter

Unes sur Mélenchon et Le Pen : les choix de Libération

     À gauche, la Une de Libération du 7 avril 2013, après que J.-L. Mélenchon a osé dire qu’un coup de balai était nécessaire pour purifier une atmosphère politique insupportable (pendant l’affaire Cahuzac). À droite, la Une de Libération de ce 26 mai, après que M. Le Pen a fait 25% aux élections européennes :

deuxunes

À gauche, une illustration neutre et objective montrant J.-L Mélenchon seul sur une estrade, assis dans l’ombre, sur fond rouge, coupé de l’assemblée et des autres orateurs (qui sont à un mètre de lui). À droite, Marine Le Pen souriante – élevant la France vers les étoiles ? La Une de Libération semble annoncer des lendemains qui chantent. Comme dit l’expression branchée, Le Pen « envoie du rêve ». Mélenchon, lui, envoie du cauchemar. Dans « Libération dévisse« , Clément Sénéchal écrit que, voyant la Une sur Mélenchon, c’est l’épouvante garantie. Le diable en personne : « On songe immédiatement aux clichés du Docteur Folamour, le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick : vous savez, cet ancien nazi en fauteuil roulant (qui commet encore parfois le salut hitlérien par inadvertance) chargé de définir la stratégie nucléaire complètement kamikaze des États-Unis pendant la guerre froide. Le docteur Folamour est un personnage qui aime la bombe nucléaire, la destruction, la guerre de manière presque sexuelle. C’est évidemment un personnage trouble, mi-nazi mi-yankee, dont l’intelligence diabolique penche inévitablement vers le chaos.
Voici donc l’effrayant docteur Folamour réincarné dans le corps de Jean-Luc Mélenchon. Quant au code couleur choisi, il rappelle furieusement les années 1930 : le noir, le rouge et le blanc, assemblage chromatique dont la signification politique n’échappe à personne. Voici le Front de gauche gracieusement repeint par Libé. »

folamour

     Aujourd’hui, Libération se justifie dans « Pourquoi nous avons fait cette une » (sur Le Pen). Mais on y apprend que même « des journalistes de Libé ont critiqué cette manchette. Vue à la fois comme sensationnaliste, racoleuse, fausse, décourageante… ». Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE --- | Marqué avec , , , , , , | Commenter

« Mélenchon = Le Pen » dans Libération (20.05.14)

     Extrait d’un article d’Antoine Guiral, paru le 20 mai dans Libération (« Dans le Sud-ouest, Bové agit en antisceptique…« ). Il est question des principaux adversaires de José Bové : Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Mélenchon = Le Pen | Marqué avec , , , , , , , , , | Commenter

« Mélenchon = Le Pen » chez France Inter et Le Point, 21.05.2014

Mélenchon = Le Pen… mais « il ne s’agit pas de les comparer » (non bien sûr)

     Au fil de la campagne présidentielle de 2012, les journalistes ayant épuisé le plantuisme “Mélenchon = Le Pen” ont tenté par tous les moyens de le faire revivre sous une autre forme. Ils ont alors trouvé une astuce : dire que Mélenchon et Le Pen s’opposent en tout point, mais qu’ils ont tout de même des points communs. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Le Point, Mélenchon = Le Pen | Marqué avec , , , , , , , , | Commenter

Le traitement de J.-L. Mélenchon par six journalistes d’Europe1

Détectons les éléments de langage d’une détectrice des éléments de langage et de ses collègues.

« Arrivée début 2012 lorsque le Lab en était encore à ses balbutiements, j’observe sans relâche nos politiques communiquer, avec un goût prononcé pour la détection des éléments de langage, des sorties de route et des bobards. Signe particulier : PMA et théorie du genre échappent rarement à mon radar. »
(autoprésentation de la journaliste Delphine Legouté sur le site Europe1)

     Très largement composé de jeunes le plus souvent incultes, arrogants, vulgaires et prétentieux, le courant poujadiste actuel des grands médias se sent investi d’une mission : « décrypter », « désintoxiquer », « décoder ». Alors il décrypte, désintoxique et décode – car évidemment, tout ce que disent ce qu’il appelle « les politiques » est forcément confus et mensonger. Mme Legouté, elle, détecte. Continuer la lecture

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 3 --- RADIO ---, 3. Europe1, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, Kim Biegatch, Sylvain Chazot, Thibaut Pézerat | Marqué avec , , , , , , , , , , | 18 commentaires

Un article sur la gauche illustré par la photo d’un meeting nazi

     Quand la gauche se fait nouvelobserver, peut-elle prétendre faire l’objet à la fois d’un titre, d’un contenu et d’une illustration respectueux ?

obs

Voyez la différence avec le journal La Voix du Nord, par exemple :

vn

Le même jour, le Huffington Post a mis dans le même fourre-tout « les populistes » les fascistes et leur contraire, Syriza (« Européennes 2014: quelle sera l’ampleur de la percée des populistes?« ) :

« Plusieurs formations populistes pourraient arriver en tête du scrutin européen dans certains pays: le Front national (FN) en France, le Parti du peuple danois (DF), la Coalition de la gauche radicale (SYRIZA) en Grèce, ANO 2011 en République tchèque, voire le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP) au Royaume-Uni. Un tel résultat serait particulièrement dommageable pour le pays concerné et réduirait son influence au sein des institutions européennes. »

     Déjà,  le 20 avril 2012, quelques heures avant l’interdiction de parler de politique dans les médias (le 1er tour de l’élection présidentielle avait lieu le 22), Le Nouvel Observateur avait assimilé Mélenchon à un nazi. Le titre et le contenu d’un article de Sylvain Boulouque, « historien décrypteur de la gauche radicale », faisaient une analogie entre le Front de gauche et le « national-thorézisme » : « Le Front de gauche : le « national-thorézisme » comme modèle« . Manifestement, le courageux historien sous-entendait une analogie entre « national-thorézisme » et nazisme, contraction de Nationalsozialismus, national-socialisme en français. Y avait-il un autre sous-entendu possible, étant donné que le premier mot qui peut venir à l’esprit du lecteur est « national-socialisme »¹ ?

***

1. Il a bien existé et existe toujours des nationaux-bolcheviks, mais n’est-ce pas le national-socialisme, le nazisme, qui vient à l’esprit à la lecture de « national-thorézisme » ?

Publié dans 1. --- LE PIRE ---, 4 --- PRESSE ÉCRITE ---, 6. se faire nouvelobserver, antifascistes = fascistes | Marqué avec , , , , , , | Commenter