Rachid Laïreche ne comprend pas la stratégie de la France Insoumise, mais a-t-il cherché à la comprendre ?

Par Rouslan Gauchet

     Dans un article du 22 mai 2017, Rachid Laïreche écrit pour Libération au sujet de la visite de Jean-Luc Mélenchon dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Il mérite d’être lu, car c’est encore une bel exemple de traitement rigoureux de ce journal autoproclamé « de gauche » et « honneur de la profession ».

     L’article commence par évoquer le discours de Mélenchon, qui y est désigné comme le « chef des insoumis » – formule tout à fait neutre et non ironique –, au côté de Paul Vannier, candidat de la France Insoumise dans cette circonscription. Évidemment, il ne s’agit pas de parler du fond du discours de Mélenchon. Le journaliste juge plus opportun d’informer sur la « foule » venue l’entendre, se levant « avec une grosse veine sur le front et des cris qui sortent de l’estomac ». Mais Rachid Laïreche ne se contente pas de décrire la meute éructant devant les invectives du « leader ».

     Le journaliste propose alors un aperçu de la situation politique dans cette circonscription. À ce titre, il cite plusieurs fois la candidate Myriam El Khomri dont le nom apparaît à trois reprises dans l’article, et de sa concurrente Caroline De Haas qui est mentionnée deux fois. En revanche, il ne cite aucun propos du candidat de la France Insoumise dont le nom est mentionné une unique fois, alors que son mouvement politique est le sujet principal de l’article. M. Laïreche aura préféré retenir quelques « punchlines » de Mélenchon et réduire Paul Vannier au rôle de celui « qui a le droit de poser avec [lui] ».

     Il écrit ensuite que Caroline de Haas « aurait voulu avoir le tampon (ndla : l’investiture) de la France Insoumise », « en vain ». Elle n’a pas dû beaucoup essayer, puisqu’il suffisait de signer sa charte. Mais le journaliste oublie de le mentionner. De même, en expliquant qu’elle avait pensé à retirer sa candidature pour éviter la division, il oublie de lui demander pourquoi elle a finalement décidé de se maintenir. Il la cite : « Elle aurait aimé « un rassemblement plus large » ». « Sans rassemblement, la droite passera. ». Il est clair que le journaliste intimait au lecteur d’admettre que le rassemblement devait se faire derrière elle. Mais d’où tire-t-elle sa légitimité supérieure face au mouvement ayant réuni plus de sept millions de voix à l’élection présidentielle ? Pourtant le journaliste écrit : « Comme beaucoup, elle ne comprend pas la stratégie de La France insoumise ». Visiblement, Rachid Laïreche fait partie de ceux qui n’ont pas compris. Il n’a pas dû beaucoup chercher, peut-être d’ailleurs parce qu’il y a renoncé il y a longtemps. Et c’est dommage : on aurait attendu de lui qu’il nous explique. Il aurait pu, par exemple, poser la question à Paul Vannier.

Ce contenu a été publié dans 1. --- LE PIRE ---, 1. Libération, Rachid Laïreche, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Rachid Laïreche ne comprend pas la stratégie de la France Insoumise, mais a-t-il cherché à la comprendre ?

  1. irae dit :

    Au sommet de l’absurde et du ridicule haziza et menucci refont du point godwin contre JLM qui a osé utiliser le terme gazer pour des manifestants sachant qu’à partir d’aujourd’hui gazer sera réservé aux victimes des chambres à gaz. Il fallait y penser et surtout l’oser mais comme disait Audiard les cons ca ose tout c’est même à ca qu’on les reconnait.

  2. cmoi dit :

    J’ai pour réflexe systématique AVANT de lire un article ou un ouvrage ou autre de me renseigner autant que faire se peut sur son auteur, ses écrits et ses partis pris éventuels (sa « ligne éditoriale »). Concernant M. Rachid LAIRECHE, il suffit de consulter sa page « auteur » sur le site de Libération pour avoir la liste des articles qu’il a écrits dans ce journal:
    http://www.liberation.fr/auteur/11533-rachid-laireche
    Vous constaterez probablement comme moi la récurrence d’un certain nombre de sujets ou de thèmes. Sa « ligne éditoriale » est facile à deviner…

Répondre à cmoi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *